Lors des discussions en famille, il arrive fréquemment que les avis des parents divergent de ceux de leurs enfants. Et quand il n’y a ni compréhension ni tolérance de la part des deux parties, les conflits ne sont jamais loin. En effet, les tons montent, les mots échangés sont blessants ce qui finit parfois par des bouderies ou des larmes. En ce sens, voici quelques astuces à suivre pour une discussion intergénérationnelle cordiale.

Adopter une bonne attitude lorsque les avis divergent

Lors des discussions, les adultes doivent généralement se montrer patients et tolérants, même lorsqu’ils ne sont pas d’accord avec leur enfant sur certains sujets, même si ce dernier réagit violemment. D’ailleurs, calquer votre attitude sur celui de votre gosse ne fera qu’envenimer les choses. Comme c’est vous la grande personne, vous devrez démontrer le bon exemple en toute circonstance. En fait, votre calme finira éventuellement par détendre l’atmosphère.

Utiliser l’empathie pour une bonne communication

Pour mieux communiquer, il faut faire preuve d’empathie. Cela consiste principalement à essayer de se mettre à la place de l’autre. Pour ce faire, demandez à votre interlocuteur ce qu’il ressent dans telle ou telle situation. Lors des disputes ou des simples discussions, montrez-vous compréhensif. Aux yeux de votre enfant. De cette manière, l’entretien sera plus cordial, car l’autre sentira que vous vous souciez de ce qu’il éprouve, et ce, même si vous n’avez pas toujours la même vision des choses.

Laisser votre enfant s’exprimer librement

Quand vous discutez avec votre enfant, il est primordial de démontrer que son avis compte. Pour ce faire, encouragez-le à exprimer ses idées et à les expliquer en détail. Ne le bousculez pas. Cela permettra à la fois à votre petit de s’affirmer et surtout de cimenter votre relation. En adoptant cette attitude, votre bambin sera plus disposé à converser calmement avec vous. En effet, les gosses qui se comportent de manière agressive avec les adultes sont généralement sur la défensive. Ils pensent que peu importe ce qu’ils diront, vous ne l’écouterez pas.

Montrez que vous êtes à l’écoute

Lorsque vous discutez avec votre enfant, vous devrez vous montrer très attentif. En effet, démontrez que ce qu’il dit vous importe réellement. Pour cela, vous devrez également le laisser s’exprimer librement sans le couper. N’affichez pas le moindre agacement ou énervement si vous n’êtes pas d’accord avec le propos de votre interlocuteur. En outre, quand votre petit aura fini de parler, posez-lui des questions sur les choses qu’il vient de dire. Cela démontrera notamment que vous avez été bien à l’écoute.

Savoir communiquer

Eh oui ! Vous devrez aussi adopter une manière efficace de communiquer. Les enfants ne sont pas comme les adultes lorsqu’il est question de discussion. En effet, ils se désintéressent facilement des longs monologues. Quand vous parlez, il vaut mieux donc s’exprimer en quelques phrases bien claires. De plus, évitez autant que possible de faire des reproches à votre progéniture. Celui-ci se fermera et se déconnectera totalement de la conversation ou il va s’énerver. Autrement dit, il vous faut être complaisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *